Le nouveau modèle économique de proximité

On commence à remettre en question le modèle capitaliste. (Voir Paul Krugman, Armatya Sen et Joseph Stiglitz, prix Nobel de l’économie). On accepte la structure des marchés mais on refuse les algorithmes financiers qui ont causé les crises de 2008. Le passage d’une ère industrielle vers une ère postindustrielle nous impose plusieurs changements économiques importants :

De loi de l’offre > à la loi de la demande
Des médias de masse passifs > à un Internet intégrateur et interactif
Des consommateurs individuels > au partage de services collectifs
D’une civilisation du livre > à une civilisation de l’image écran, etc.

Aujourd’hui, le modèle économique de proximité se développe en conjuguant plusieurs tendances :
La tendance des espaces de connectivité :
• Il y en trois : les espaces personnels (maison, bureau etc.), les espaces publics (commerces, ministères, etc.) et le cyberespace. Ce sont de paliers de concertation et de conscientisation où l’être humain fait ses apprentissages de gouvernance à partir de sa participation. Ils servent d’interface entre le citoyen et l’État, donc entre le local et le global. C’est là que se crée la valeur ajoutée.
• La tendance du mobile :
Dans un futur rapproché, on prévoit que tout individu se connectera à Internet par au moins six instruments smarts de communication, la plupart mobiles ; ce sera l’Internet de troisième génération.
• La tendance de la géolocalisation :
À cause du Big data de données qui se déverse quotidiennement sur nos écrans les algorithmes de recherches utiliseront les « amis » comme références. Les résultats seront donc géolocalisés d’autant que les moteurs de recherche utiliseront les langues naturelles comme interfaces.
• L’émergence de la société civile
Face aux décisions des élites politiques et économiques une société civile s’organise maintenant via des activités communautaires et des prises de parole citoyennes. Cette société civile, reconnue comme un interlocuteur depuis 2005, veut négocier avec ces élites le développement des nouveaux plans de société qui s’ébauchent.

Michel Cartier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s